LES MISSIONS DE L’ASSOCIATION ARTZ
  • Organiser des activités culturelles sur site et en ligne, développer des recherches, dispenser des formation et partager son expertise et son savoir-faire.
  • Répondre au besoin de toute personne qui le souhaite de stimuler sa mémoire pour prévenir le déclin cognitif.
  • Améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de maladies neuro-évolutives de type Alzheimer ou apparentées
  • Soutenir les aidants familiaux
  • Associer des volontaires en service civique à ses actions et les aider à élaborer leur projet professionnel
« Dans le monde, entre aujourd’hui et 2050, on prévoit 580 millions de nouveaux cas, ce qui montre à quel point cette maladie est un phénomène gigantesque. Il n’existe aucun traitement curatif et nous ne savons pas combien de temps il va falloir pour que la recherche donne des résultats. En attendant, il faut vivre avec la maladie et soutenir les familles.Dans ce contexte, l’association ARTZ est porteuse d’une d’action qui rapproche les malades et leurs proches de la société à travers la culture, qui contribue à déstigmatiser cette maladie (…) et qui traduit l’objectif que la société se comporte dignement pour faire que les malades puissent continuer le plus longtemps possible à mener une vie digne ».
M. Philippe Lagayette, Ancien président de la Fondation de France

LA FONDATRICE DU PROJET 
L’art et la culture pour :

Stimuler la mémoire

Maintenir la socialisation et nourrir les relations humaines

Promouvoir l’estime de soi et la dignité

Révéler les facultés persistantes des personnes atteintes d’une maladie neuro-évolutive

Créer de la qualité de vie

NOS VALEURS
  • Promouvoir la dignité, les capacités et les savoirs de nos ainés.
  • Rendre le patrimoine artistique et culturel accessible à tous
  • Mobiliser la solidarité intergénérationnelle et agir concrètement pour l’insertion des jeunes.
  • Evaluer régulièrement les actions pour les améliorer continuellement et pour veiller à leur adéquation avec les besoins des usagers.
  • Collaborer avec les différents acteurs du domaine de l’art et de la santé dans un esprit de coopération, d’entraide et de promotion collective.

Le conseil d’administration

LUDOVIC COCQUERET

Président de ARTZ, ancien bénévole animateur

CHRISTIANE FOLENS

Trésorière de ARTZ, ancienne bénévole accompagnatrice

REMI BUISSON

Secrétaire de ARTZ, conseiller Data et ancien bénévole

NATHALIE LEGLISE

Animatrice bénévole, ancienne accompagnatrice

ERIC FOUCAUD

Conseiller stratégie, ancien bénévole accompagnateur

NATHALIE LE GALLEU

Responsable relations associations de patients, ancienne bénévole

Les permanents

CINDY BAROTTE

Fondatrice et Directrice, Docteur en Sociologie de la Santé

 

CELINE DEVANNEAUX

Gestionnaire
Master en Santé Publique

MARINELA PARLICOV

Coordinatrice et Psychologue Clinicienne

MAXENCE RAISIN

Responsable des partenariats

Le référent formation

BASTIEN MAYRAS

Chargé de formation et développement des compétences
Master en Sciences du Travail et de l’éducation

Les médiatrices culturelles

AGATHE AUBEL

Médiatrice Culturelle

ELZA ANDRADE

Médiatrice culturelle

ANOUK LEGALLE

Médiatrice culturelle

La Mascotte

NOE DU DOMAINE D’EILY

Docteur en empathie by NATURE

Les bénévoles et les volontaires en service civique

ARTZ forme et assure le suivi d’une communauté de bénévoles. Ils sont retraités, étudiants ou salariés d’entreprises partenaires. Leur mission est d’accompagner des personnes atteintes d’une maladie neuro-évolutive dans le cadre des activités culturelles.
ARTZ encadre et accompagne, chaque année, 40 volontaires en service civique âgés de 18 à 26 ans. 30 assurent un rôle d’accompagnateurs et 10 occupent des fonctions de coanimation et de relai.

Pour les accompagner de manière professionnelle dans leur projet d’avenir, ARTZ mobilise un tuteur diplômé d’un Master 2 « Conseil, Intervention, Développement des Compétences » du Conservatoire National des Arts et Métiers.

Historique et perspective

2007 : Cindy Barotte fonde ARTZ pour changer le regard sur la maladie d'Alzheimer
Cindy Barotte a fondé ARTZ à la fin de sa thèse de doctorat en Sociologie de la Santé. Après avoir largement décrit et analysé le poids des représentations de la maladie d’Alzheimer sur l’accompagnement et la prise en charge des personnes atteintes, elle a souhaité construire un projet alternatif.

ARTZ a été fondée pour utiliser l’art comme un moyen de révéler l’existence de facultés persistantes malgré la pathologie et de permettre aux personnes malades de continuer d’exister socialement, de faire connaitre et de partager leur histoire et d’exprimer leur identité.

L’idée est que l’art peut être un puissant vecteur de dignité et qu’il peut aider à vivre une vie qui ait du sens et de la valeur.

2009 : Création de la méthodologie ARTZ
Entre 2007 et 2009, Cindy Barotte a conçu une méthodologie pour rendre l’art accessible. Il s’agit de stimuler la mémoire et le raisonnement en s’appuyant sur leurs fonctionnements. A travers un guidage pas à pas, la personne découvre, par elle-même et de manière approfondie, le sens ou les sens possibles d’une œuvre et partage les expériences de son vécu. L’histoire de l’art n’est pas employée pour instruire mais pour construire une exploration et des raisonnements personnels.

Depuis 2009, cette méthodologie a permis de concevoir plus de 115 parcours de visites adaptés au sein de 29 sites culturels différents. Près de 500 commentaires d’œuvres d’art ont été rédigés. Une centaine de livrets de visites ont été conçus ainsi que 27 parcours en ligne.

2010 : ARTZ lance un programme de volontariat en entreprise et mobilise des bénévoles retraités et étudiants
Création d’un programme de volontariat innovant en entreprise, pour accompagner des personnes malades demeurant à domicile et offrir du temps libre aux aidants. Le programme inclut : la formation de salariés volontaires,  le suivi et le soutien de l’accompagnement qu’ils effectuent auprès de personnes malades. Le programme a été progressivement mis en œuvre au sein de MSD France, de BNP Paribas Cardif, de la Réunion des Musées Nationaux / Grand Palais, des entreprises Salesforce et Gécina.

Depuis 2010, le programme de volontariat s’étend à des bénévoles en dehors de l’entreprise (étudiants, retraités…).

2016 : ARTZ se lance dans l'accompagnement de volontaires en Service Civique
Depuis 2016, ARTZ encadre 40 jeunes volontaires en Service Civique par an. Leur présence au sein de l’association est précieuse. Elle permet d’accompagner des personnes atteintes de troubles cognitifs et de soutenir leurs proches aidants souvent épuisés. Annuellement, leur mobilisation représente 600 participants aux activités proposées.

Pour les doter de compétences qui leur serviront pleinement dans le cadre de leur mission chez ARTZ mais aussi dans leur projet professionnel, ARTZ les forme sur : les maladies neuro-évolutives, l’histoire de l’art, le parcours de soin et le secteur médico-social, la communication au sens large, le savoir-être en milieu professionnel et les outils Microsoft.

2017 : ARTZ devient un Centre de Formation Datadocké
ARTZ développe ses formations et devient, en 2017, un organisme datadocké. Depuis, l’association forme régulièrement des bénévoles, des volontaires en Service Civique, des conférenciers ainsi que des aidants professionnels. Ses formations développent les connaissances du fonctionnement de la mémoire, de la stimulation cognitive à travers l’art et changent le regard que l’on porte sur les personnes atteintes d’une maladie neuro-évolutive.
2019 : Lancement d'une application de visites en ligne
Appuyée sur 15 années d’expérience dans l’accompagnement de personnes atteintes de troubles cognitifs au musée et d’une solide expertise dans le domaine des maladies neuro-évolutives, Cindy Barotte a conçu une application de visites en ligne. Cette application comporte plus de 150 reprographies d’œuvres d’art en haute définition accompagnées d’un ensemble de questions ouvertes, de textes de guidage et de commentaires rédigés selon la méthodologie ARTZ.

En 2021 et tout au long de l’année 2022, cette application sera rendue plus ergonomique, interactive, ludique et immersive à travers l’ajout d’images de comparaison, de détourages, d’audios et de vidéos consultables à loisir. Cette évolution s’appuie sur une vaste consultation des aidants familiaux durant la crise sanitaire et les confinements successifs.

2021 : ARTZ étend son action à la prévention des troubles de la mémoire et prépare son implantation en Région
Dès le début de l’année 2021, l’association s’est lancée dans la prévention des pertes de mémoire en initiant des sorties au musée et des visites en ligne ouvertes à tous les seniors éprouvant le besoin ou l’envie de stimuler leur mémoire à travers l’art.

Pour cela, elle s’est appuyée sur une solide expertise dans le domaine de la stimulation cognitive à travers l’art ainsi que sur une expérience de plus de 14 ans dans le domaine de l’accompagnement de personnes atteintes de troubles cognitifs.

Les retours des participants témoignent d’une réelle plus-value de ce mode de stimulation de la mémoire vécu comme ludique et valorisant. Ils révèlent également un intérêt tout particulier pour des visites de musées originales et complétement interactives.

2023-2024 : ARTZ s'implante sur le territoire national sous l'impulsion de l'AGIRC ARRCO
L’AGIRC ARRCO propose, en partenariat avec l’association ARTZ, un projet national ambitieux sur 2 ans. Cette action consiste à stimuler la mémoire des seniors à travers l’art dans le cadre de visites en ligne et de visites en présentiel dans 16 musée de France. Les sorties au musée auront lieu à Paris, Strasbourg, Lille, Nancy, Rouen, Quimper, Nantes, Orléans, Poitiers, Bordeaux, Dijon, Clermont-Ferrand, Marseille, Toulouse, Lyon et Montpellier

Pour promouvoir cette action au national 3 conférences seront organisées : le 21 septembre 2023, le 28 mars 2024 et le 19 septembre 2024 sur le site HappyVisio.
Cette action est une opportunité d’apprendre à stimuler sa mémoire et plus largement ses capacités cognitives. Elle s’adresse à tous les seniors et elle est également ouverte aux personnes atteintes d’une maladie neuro-évolutive. Pour les aidants, elle représente une occasion de passer un beau moment de partage et de découvrir les capacités persistantes malgré la maladie.

LES CHIFFRES CLÉS 
  • 3 900 bénéficiaires annuels
  • 7 710 activités culturelles
  • 4 220 heures de temps libéré pour les aidants familiaux
  • 100 bénévoles et volontaires en service civique / an
  • 10 conférencières ARTZ formées à la méthode
  • 36 musées et sites culturels visités
  • 120 partenaires du secteur médical et médico-social
U
L’EVALUATION
L’association évalue de manière régulière les activités qu’elle propose à travers la passation de questionnaires semi-directifs.

Ces évaluations permettent de rendre compte de l’intérêt des actions menées, de préserver la qualité du dispositif mis en place, d’améliorer les actions et de révéler les besoins des bénéficiaires, des aidants familiaux, des bénévoles et de volontaires en service civique.